Archive

Archive for the ‘Test jeu video’ Category

TEST – Blues & Bullets XBOX ONE

8 septembre 2015 1 commentaire

image

Editeur(s) / Développeur(s) : A Crowd of Monsters

A la maniere d’un bon vieux film retro , Blues and Bullets se distille a la maniere d’un Whisky , savourez le episodiquement et brulé vous la gorge par son caractere mature et athypique . L’histoire nous compte l’aventure tragique d’Eliot Ness , un ancien commisaire qui mene une vie dorenavant bien rangé dans son restaurant bien loin des crimes et autre aspect sombre de la police . Sa carriere semble bien loin derriere , un lointain souvenir en somme … seulement voila lorsque sa vie semble enfin trouvé une certaine harmonie , voila que debarque dans son restaurant un homme qui l’invite pour le suivre … pour rencontré Al Capone . Al Capone qui a jadis tourmenté notre heros semble avoir quitter sa prison de verre et desire maintenant quelques services … Ainsi sans trop de spoil debute notre aventure episodique . Episodique car a la maniere d’un Life is Strange il faudra deguste le soft par acoup .

http://www.youtube.com/watch?v=V7CbpwCvVkg&feature=youtu.be

Techniquement le jeu n’est pas a la hauteur de la xbox one , les graphismes ne sont helas pas là pour sublimé le titre . Heureusement l’ambiance et l’aspect en noir et blanc offre un cachet solide et coherent a l’univers .Dans les premiers instant l’ambiance ressone comme un air de sincity , ambiance polar noir et resolument mafieuse .

image

Du coter de l’action l’episode 1 n’en manque pas et aurai du s’en abstenir . Dans les grandes lignes , il s’agit d’une sorte de rail shooter a l’ancienne au mecaniques vieillotes qui se trouve aux final sans grande interet si ce n’est celui d’etre present pour dire « je suis là » . Ne nous etalons pas sur le sujet …

Pour l’heure il est encore trop tot pour juger de l’impact des decisions prisent par le joueur ( a confirmer ) durant les scenes ou un choix dois etre fait . Mais j’espere une histoire ou la fin pourrai etre vecu de differente façon . Quoi qu’il en soit blues and bullets pose les bases d’un jeu qui pousse a la curiosité de par son histoire et son ambiance sombre . Un titre a surveiller de tres pres en attendant l’episode 2 .

Catégories :Test jeu video

Test – BloodBorne


BloodBorne

Devant mes yeux ce dresse le menu titre du jeu BloodBorne et après y avoir entendu tant de retour sur la difficulté du titre , je me crois presque en tête a tête avec le diable , prêt a souffrir et a passer un sale quart d’heure . Fébrilement j’entrepend la mission de faire un teste avec tout ce que cela comporte  . Le jeu commence dans un epais brouillard de question . Le scénario débute avec une certaine complexité , le pourquoi du comment devin plus clair au fil de la progression de notre héros et même si dans les grandes lignes le but du scénario n’est toujours prétexte qu’a casser du monstre a tour de bras il reste néanmoins présent .

bloodborne-screen-27-ps4-eu-11mar15

 

Afin de mieux vous identifier au héros , vous pouvez au début de l’aventure le crée via une dizaines de modification , de la pilosité faciale en passant par la voix ou les accessoires , la création du personnage m’as paru assez sommaire et manque de possibilité ce qui au final rendra peu-être a un personnage sans réel charisme . Seul les divers équipements que vous glanerais au cours de votre aventure viendrons donner enfin un vrais coup de style ! . Reston sur le style avec l’armement qui est une mécanique assez importante du jeu . En effet selon l’arme que vous allez prendre il est important de bien en connaitre le maniement . Le jeu étant assez difficile il sera primordiale de connaitre le rayon d’action de votre arme , de gérer en même temps votre endurance et le timing dés qu’une ouverture,  ce fait sur l’ennemie . Dans bloodborne il n’est clairement pas question d’arrivé en terrain conquis , bien au contraire , vous ete la souris façe a des lions pouvant vous tuer en deux – trois coups par des monstres de bases ! . Il est ainsi primordial de connaitre l’ennemie , de connaitre sa façon d’évolution en combat pour en découdre plus facilement .

_oiLj

 

Mourir , mourir et encore mourir sera le début de votre aventure pour comprendre qu’il faut prendre le jeu au sérieux et être plus rusé , plus malin pour essayer de détacher un ennemie d’un groupe trop dangereux a l’aide d’un gallet envoyer dans la face par exemple . Autre point important , chaque ennemie rapporte des échos de sang ( Équivaut a de l’argent et de L’XP ) , il vous permettra de monter de niveau , en repartissant le tout dans différentes caractéristiques ou encore de faire un peu de shopping . Encore une fois dans Bloodborne le jeu serai trop facile si il ne suffisait que mourir … lorsque que vous revenez a la vie après une mort vous constaterez que tout vos points d’échos sont revenu a zéro !! seul et unique solution pour vous retrouvez votre tueur pour récupéré votre pactoles mais attention une autres morts a la suite vous fera perdre a jamais vos échos de sang et par extension votre temps de jeu .

bloodborne-screen-28-ps4-eu-11mar15

 

Bloodborne s’avère ainsi intransigeant et ne pardonne que peu ou pas de faute . La mort et ainsi synonyme d’apprentissage , un apprensitage qui se fera dans le sang la douleur , la colère et les larmes XD . Parlons de ces fameux monstres ! ils sont symplement magnifique , disposant d’un caradesyn a vous en faire acheter un artbook il sont pour moi tous interresant a decouvrir . Aussi repugant que derangeant il impregne a l’ambiance du jeu un air de flippant a souhait . Allez pour finir , sachez que même si le jeu reste difficile vous avez la possibilité de faire appelle a d’autre joueurs en ligne , attention toutefois a ne pas mourir car votre camarade ne sera plus présent a votre retour d’entre les morts . Au final Bloodborne est un titre accrocheur mais exigant , un jeu maitrisé de bout en bout qui saura vous donner satisfaction a chaque victoire . Seul point noir au tableau , les temps de chargements sont pour l’heure horriblement long … un bien maigre defaut a coter de potentiel du jeu .

Catégories :Test jeu video

Test – The order 1886


Il y a des jeux qui reste , des jeux qui marques les esprits grace a la seul force de leur scénario et a l’univers quel renferme . The order 1886 est s’en aucun doute un titre qui se déguste comme un bon film , installer confortablement dans son canapé , brandy a la main . Quand la réalisation se met au service de l’histoire nous obtenons un rendu proche de la perfection , rare sont les jeux sur PS4 a m’avoir tant épater sur l’aspect technique . Chaque lieux fourmilles de détail  , d’effet de lumiere et de poussière en pagaille . Le travaille acharné des développeurs impose le respect tant par le soucis du détails que par la direction artistique du projet .

The-Order-1886-7

 

De grande ampleur , the order 1886 attise la curiosité du joueur sur une trame bien ficelé . Uchroniques jusqu’au bout des revolvers , The order profite de cet avantage pour introduire quelques touches de fantaisie a commencer par la présence des chevaliers de la table ronde face aux belliqueux Lycans . Cette incohérence ce faisant , il est alors possible de trouvez moult arme moderne et appareil tout droit sortie du labo de VanHelsing .

TheOrder02

 

En effet même si The Order 1886 reste un jeu agréablement contemplatif il n’en reste pas moins un jeu ou le joueur aura les armes en mains . De ce point vu , Ready at Dawn (Dev du jeu)sont étonnamment classique , voir régressif dans le gameplay . Le système de gun fight reste simple et sans fioriture en s’appuyant notamment sur un système de couverture vus et revues . Les nombreuses phases de QTE apportes des angles de vues et un aspect cinématographique certain mais empêche réellement l’implication du joueur .  De plus l’IA n’est prétexte qu’a devenir de la chair a canon tant leurs capacité de jugement est faible .

The-Order-1886-Gets-Fresh-Gameplay-Video-Showing-Guns-and-a-Werewolf-466763-2

Au final il est difficile de dire si The order est un bon jeu ou un mauvais jeu  , avec une volonté inflexible de se rapprocher du cinéma il pourra en déplaire aux mordu de la manette qui cherche le contrôle absolue de leur jeu . Au contraire si vous ete d’humeur comtenplative au detriment de l’interactivité The order 1886 pourrai etre une tres pioche . Pour conclure je dirai que Ready at Dawn nous propose un juste milieu du jeu et du cinéma avec un caractère qui lui est propre , on en ressort comme apres une séance , plein de réaction et de débat autour du film ou du jeu …. selon votre sensibilité bref un jeu a essayer !

Catégories :Test jeu video

Test – LittleBigPlanet 3

5 février 2015 1 commentaire

LBP 3 Blog

Que d’attente entre le dernier Littlebigplanet et celui-ci ! Une attente qui profite a quelques nouveautés. Tout d’abord par les développeurs : Sumo Digital a qui l’on doit la version PSVITA qui est, et reste de bonne facture. Ensuite viens le scénario, ce Littlebigplanet possède un trame bien plus scénarisé et bien plus complexe. Sans être dans une trame scénaristique digne d’un chef œuvre pour adulte, l’histoire reste simple mais accrocheur, suffisamment pour que l’on puisse s’y laisser séduire. Le monde de Bunkum tourne à la dérive, la faute a de malotrue titan qui sans vergogne sème la panique.

littlebigplanet-3-screen-01-ps4-us-06jun14

Seul un sackboy emplie de courage pourra mener à bien ce défi. Oui mais voilà ! Seul il n’y arrivera certainement pas ! il lui faudra l’aide de 3 nouveau compagnon : oddsock, toggle et swoop . Trois héros pour trois nouvelles expériences de jeu.  Et pour ce petit jeu chacun possède sa spécialité ! tout d’abord oddsock , une sorte de chien capable de courir a toute vitesse , de sauter de mur en mur . C’est surement un de mes personnages préférer tant il tranche radicalement avec le façon de jouer aux ancien LBP . Viens ensuite Swoop , un oiseau qui comme vous vous en doutez est capable de volet et de foncer en piquer . Enfin Toggle , lui est capable de changer de corps , entendez par là qu’il peu à son aise changer de taille et donc de poids . Tous ces nouveau personnages enrichisse l’expérience de jeu et nous permet d’appréhender les niveaux sous de nouveau jour. Le sackboy reste lui assez classique dans sa manière d’utilisation mais il reste attachant et profite de quelques nouveauté  »non-négligeable : les gadgets !! . Qu’il s’agisse du pompinator , de l’illuminator ou autres chaussure à propulsion , son sac a malice permet de nous extirper de bien des malheurs .

littlebigplanet-3-screen-03-ps4-us-06jun14

La version essayer ici étant sur Playstation 4 nous profitons de texture riche et soigner. Propre a la série l’univers et mignon tout plein et bénéficie d’une bande son toujours aussi … bizarre mais agréable a l’oreille. En somme ce LBP3 est une réussite si vous aimez les jeux de plateforme, riche de part son contenu et illimité grâce a l’éditeur de niveau LBP3 est certainement une très bonne pioche pour les joueurs en quêtes d’aventure dans un monde d’imagination.

Catégories :Test jeu video

Test : inFAMOUS : First Light


inFAMOUS-First-Light-Dated-Aug-26Cet opus faisant office de préquelle a l’aventure d’infamous second son , Nous voici de nouveau de retour dans la ville de Seattle . Nous n’avons ici nullement besoin du jeu de base puisque infamous :first light est un stand alone qui ne nécessite pas d’avoir infamous second son . C’est ainsi que dans le peau Abigail Walker alias « Fetch » nous sommes retenu prisonniers dans les geôles d’Augustine , personnage bien connu de second son … nous serons ici amenés a quitter la prison via des flash-back pour retrouver notre frère disparu dans la grande ville de Seattle . Une ville qui nous permet de faire étalage de nos pouvoirs , le néon . Bien plus puissant que ceux obtenu au debut par Delsin , le néon est aussi puissant que spectaculaire . Son pouvoir permet en autre de courir a la vitesse de la lumiere tel un flash gordon ou bien de retourner les tourelles contre les ennemis . En d’autre terme Fetch possède une panoplie de coup pyrotechnique qui dans la pratique rend le jeu assez facile .

inFAMOUS-First-Light™_20140826001357-r100-1024x576

Tout comme pour Delsin , notre heroine possede un système de compétences qui seront ensuite utilisés pour débloquer puis améliorer vos pouvoirs. Un brin ennuyeux il consiste a collecter des flux lumineux , a réussir des missions annexes , secourir des otages … bref rien de bien folichon . L’aventure bien que prévisible pour ceux ayant terminer l’opus originel dure dans la moyenne d’un DLC , comptez 4-5h en ligne droite et un peu plus pour remplir toutes les quêtes annexes de type Fed-Ex . En conclusion , ce Infamous :First Light est une « extension »assez moyenne , sans réel nouveauté ni meme grande originalité on y fait vite le tour sans grande satisfaction. Je regrette l’absence de Karma qui est pourtant la marque de fabrique de Sucker Punch . Toujours disponible sur le PS+ , le jeu restera disponible »gratuitement’ jusqu’au 4 fevrier ! faite vite si vous voulez l’essayer .

maxresdefault

Catégories :Test jeu video

Le rebelle de Seattle – Infamous Second son PS4


00_531d6876f13ce

Retrouvez mes premiers pas sur le bitume d’Infamous Second Son avec cet vidéo présentation . Il s’agit d’une courte vidéo de gameplay avant le test complet écris ! @ bientôt !

 

 

Catégories :Test jeu video

Test – Gran Turismo 6

13 février 2014 1 commentaire

gt6

  • Editeur : Sony
  • Développeur : Polyphony Digital
  • Type :  Course
  • Sortie en France : 6 decembre 2013

Bien connu des mordus de jeu de course , Gran Turismo transmet au fil des épisodes un savoir faire de la conduite que seul nos amis japonais peuvent concevoir . Une ligne de conduite qui ne déroge pas à la règle avec ce 6eme volet puisqu’il propose un lot impressionnant de voitures ainsi que 38 circuits pouvant être inversés . Rares sont les jeux de voiture à proposer autant de véhicules sur une seul et unique galette , le titre propose ainsi une avalanche de marques répondant au doux plaisir de notre choix .

gran-turismo-6-playstation-3-ps3-1368643656-093

Même si nos petites françaises ne sont pas les plus a l’honneur la liste des constructeur se veux être le plus exhaustive possible . Un large choix de véhicules permet ainsi de prendre plaisir a trouver son bolide et de partir avaler le bitume notamment sur Matterhorn , un circuit montagneux créé pour l’occasion . Voitures qui soit dit en passant profitent d’un léger changement de comportement , bien plus réel que le précédent épisode , les voitures ont un transfert de masse bien plus réaliste ainsi qu’un comportement sur les amortisseurs tout aussi crédible . Sachez également que le temps météorologique change la conduite , un temps pluvieux ou très humide ne favorise pas une conduite dangereuse et agressive . Dans l’ensemble donc les voitures ont été revu et corrigées pour aborder un aspect simulation plus prononcé sans pour autant abandonner l’idée d’une conduite rapide et intuitive puisque de nombreuses aides au pilotage sont là pour les moins pointilleux de simulation . Toujours a l’honneur la vue cockpit reste pour moi un indispensable et sur Gran Turismo 6 fort heureusement la modélisation de l’habitacle reste superbe , la sensation d’immersion combinée à l’effet de transfert de masse ( tangage ) donne toujours plus de crédibilité et c’est un réel plaisir de pilote dans ces conditions . Seul point noir pour rester sur les véhicules , ils s’agit des bruitages de dérapages qui ont peu ou pas évolué depuis des lustres ! le même bruit pour chaque virages et ceux peu importe la vitesse ou l’angle de la courbe . Enfin même si sur Gran Turismo 6 la modification reste en second plan sachez qu’il est possible de modifier son véhicule par le biais d’amélioration technique .

gran-turismo-6-playstation-3-ps3-1372772717-207

Une fois la voiture choisie , le solo , le modo carrière , le plus gros morceau s’offre à nous . Une nouvelle fois Gran Turismo repense la conception du solo, puisqu’il s’agit ici de gagner des promotions via un système d’étoiles, meilleur sera votre classement ,meilleur en sera la  récompense . Immédiatement est venu en moi l’idée des concepts des minis jeux sur smartphone ou l’obtention des 3 étoiles vous permets d’accéder au niveau suivant .  Dans les grandes lignes il s’agit en effet d’un concept similaire alors quelques nuances viendrons se greffer ici et là . Propre à la série vous devrez également passer des permis pour continuer votre progression solo dans les différentes catégories : Novice, A, B, IA, IB et S .Concernant l’IA , je ne suis pas d’accord avec certains articles que j’ai pu lire sur le net disant que GT6 propose une IA mal conçue , ou les véhicules vous rentrent dedans etc … sauf mise à jour ayant modifiée le tout j’ai pour ma part été agréablement surpris ! fini l’antisport de GT5 ou les véhicules vous bloquent votre dépassement .

gran-turismo-6-playstation-3-ps3-1368644464-115

La conduite des adversaires est propre et plus intelligente quoi que peu-être un peu trop facile dans les débuts du solo .  Enfin notons toujours la possibilité de jouer avec des amis sur un lobby proche de celui de GT5 avec toute fois la particularité d’être plus lisible et plus rapide . Ici les meilleurs comme les  » boulets  » viendrons peaufiner leurs techniques de conduite . En conclusion ce GT6 est un bon jeu , un très bon jeu de voitures mais à mon goûts il n’y pas assez d’arguments , de nouveautés qui justifient un achat si vous avez déjà GT5 . En contre partie les nouveau joueurs verrons la une très bonne occasion de trouver un jeu riche et complet .

Catégories :Test jeu video